Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization) désigne l’ensemble des actions et techniques effectuées sur un site internet, afin de le rendre visible des internautes sur les moteurs de recherche tels que Google.

Chronophage et demandant certaines connaissances techniques, ce référencement, dit également organique, est une étape devenue indispensable pour tout site souhaitant apparaître dans les résultats des moteurs de recherches.


I – Les bases du référencement : conseils et bonnes pratiques

via GIPHY

Le référencement naturel englobe la maîtrise d’une multitude de pratiques, mais repose principalement sur deux points : le contenu ou les mots clés, et la technique ou la structuration du site.

Ces deux points sont indissociables. En effet, un bon contenu sur un site mal structuré sera aussi mal référencé qu’un site bien structuré au contenu vide de mots clés.

II – Le contenu

via GIPHY

Optimiser votre contenu est primordial dans le référencement naturel de votre site web. Il s’agit principalement d’optimiser votre contenu éditorial grâce à des mots-clés.

Pour commencer, vous devez identifier quels sont les mots-clés principaux relatifs à votre activité, et sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

A titre d’exemple pour un article de blog, une fois que vous avez défini un ou plusieurs mots clés, vous devez absolument insérer ces derniers dans le titre et la description.

Bien qu’une bonne sélection et utilisation des mots-clés soit importante, n’oubliez pas d’écrire du contenu avant tout pour votre audience et non pour Google. Un article simple et agréable à lire pour l’internaute est la base du référencement.

via GIPHY

Utilisez des mots clés « longue traîne » : il s’agit de mots clés, composés de plusieurs mots.

Pour exemple, « référencement technique site e-commerce » est un mot clé longue traîne. Cela permet d’affiner la précision de vos pages et de répondre à une requête plus précise.

Sur Google, le mot clé « référencement » vous emmènera à des milliers de résultats car le mot clé sera populaire, tandis qu’un mot clé à longue traîne aura un effet entonnoir sur les résultats de recherche et privilégiera votre référencement sur cette base.

Prenez compte également du champ sémantique.

La sémantique ou le champ lexical s’intéresse au contenu de votre site, et particulièrement aux mots-clés. C’est ce qui permet à Google d’interpréter correctement le sujet de votre contenu.

En effet, un mot clé principal ne suffit pas. Vous devez fournir à Google d’autres mots clés, relatifs à votre article et au contexte de votre contenu. Grâce au contenu, l’interprétation de votre mot clé principal sera affinée par les moteurs de recherche.

En plus des éléments cités plus haut, il existe d’autres points importants à prendre en compte au niveau de l’optimisation du contenu :

  • Les backlinks: ce sont des liens qui redirigent vers votre site, mais qui se trouvent sur d’autres sites internet. Veillez à ce que les sites soient de qualité et influents. La mauvaise qualité du site référent peut nuire à votre référencement, tout comme au contraire, un bon site référent améliorera votre référencement.
  • Sachez que le référencement sur Google se base principalement sur du texte. Evitez d’avoir du contenu de type images ou vidéos uniquement sur votre site. Pour se positionner sur Google, ajoutez du contenu texte en faisant la description de vos vidéos ou photos.

III – La technique

L’optimisation SEO de votre site internet au niveau technique consiste à améliorer sa structure et son accessibilité, tout en se souciant de l’expérience utilisateur.

Il y a plusieurs éléments à prendre en compte lors d’une optimisation SEO technique :

1. La structuration des URL

Google arrive à lire et à interpréter les différents formats d’URL. Votre URL doit ainsi être la plus descriptive, la plus compréhensive et la plus courte possible, tout en y intégrant vos mots-clés.

A titre d’exemple : votre URL doit être textuellement lisible et idéalement ressembler à ceci « votresite.com/letitredevotrearticle » et non à ceci « votresite.com/abcd1234 ».

via GIPHY

2. Les balises titre et description

Pour toutes vos pages et vos articles, ces balises doivent être remplies.

La balise « meta title » est l’information la plus mise en avant sur les résultats de recherche et a ainsi son importance dans le choix d’un internaute de visiter ou pas votre site.

La balise « meta description » est ce qui apparaît dans les résultats de recherche, en dessous du titre. Il est important de la remplir avec votre propre descriptif et vos mots clés, autrement, Google sélectionnera un contenu au hasard dans votre article pour le mettre à cet emplacement.

3. Les redirections

Il est possible que sur votre site internet, vous ayez des pages qui n’ont plus de contenus donc plus de raisons d’être. Le mieux est de rediriger l’adresse URL de cette page vers une autre page, qui elle, sera fonctionnelle.

En effet, si vous ne faites pas de redirections, vos pages afficheront une erreur, et cela nuit à votre référencement.

En plus de ces éléments, il y a également plusieurs points à prendre en compte, entre autre :

  • Une sécurisation de votre site grâce à une adresse web en HTTPS
  • La fonction « responsive » sur votre site : ce dernier doit être compatible avec une lecture sur tablettes et téléphones
  • Une vitesse de chargement rapide de votre site
  • Un sitemap ou plan du site, qui permettra à Google de comprendre l’arborescence de votre site pour mieux indexer vos pages

IV – Les outils d’aide au référencement

Une fois que vous avez acquis les bases du référencement, il existe des bonnes pratiques à mettre en place de façon régulière. Cela passe par l’utilisation d’outils qui vous faciliteront la tâche, et vous aideront dans l’optimisation de votre site.

1. Le plugin Yoast SEO

via GIPHY

Il s’agit d’un plugin que vous pouvez utiliser avec le CMS WordPress.

Non seulement WordPress est une plateforme optimale pour le référencement naturel, mais en plus le plugin Yoast SEO est le plugin le plus utilisé en matière d’aide au référencement.

Cet outil a de nombreuses fonctionnalités et vous aide facilement au référencement en vous fournissant un aperçu de tous les principaux éléments à étudier. Son tableau de bord récapitule tous les problèmes liés à votre site.

Lors de la rédaction d’un article ou d’une page, le plugin vous sert d’accompagnateur.

Vous insérez un mot clé sur lequel vous souhaitez vous positionner, et Yoast SEO, à votre place, se chargera de vous dire si le nombre d’utilisation du mot clé dans l’article est suffisant ou s’il a été utilisé de trop nombreuses fois.

Le plugin vous aide également à structurer votre texte en vous conseillant sur la meilleure longueur de textes pour chaque paragraphe.

Enfin, lors d’une rédaction, le plugin vous permet d’inscrire facilement la balise titre et description, tout en vous donnant un aperçu immédiat de ce que cela donnera une fois sur Google et sur les réseaux sociaux.

Le côté plus technique est pris en charge automatiquement par l’outil. En effet, vous n’avez pas à vous soucier de ce qu’est un fichier robots.txt ou un fichier .htaccess, ni de comment les utiliser pour le référencement.

Yoast SEO se charge de la configuration et du paramétrage de votre site en arrière-plan.

En plus de toutes ces fonctionnalités, le plugin Yoast SEO permet également de :

  • Faire des propositions de maillage internes : il s’agit de rediriger vers un ou des liens internes de votre site, à partir d’une autre page
  • Exporter vos principaux mots clés grâce à un fichier CSV
  • Rediriger vos anciens liens vers de nouveaux URLs
  • Optimiser le SEO pour chaque réseau social, pour partager ensuite facilement vos articles

2. Les autres outils

Il existe une multitude d’outils disponibles en ligne qui vous permettent d’améliorer et de suivre votre positionnement. Gratuits ou payants, la majorité des outils ont chacun une fonctionnalité à part.

A. Le suivi de votre position

via GIPHY

Il existe des outils qui peuvent analyser les mots clés sur lesquels un site est positionné, et permettent également d’afficher les statistiques sur les mots clés.

Ces outils vous permettront d’identifier sur quels mots clés vous avez le plus de succès, mais également de savoir quel est votre positionnement sur Google sur un mot clé donné.

L’utilisation de ces outils vous évitera de faire ce travail chronophage manuellement et vous gagnerez beaucoup de temps.

Parmi les plus outils les plus connus, vous avez SEO Hero Ninja, SEO Soft, Monitorank, SEOscope et SERPwatcher.

B. L’analyse des backlinks

Les backlinks sont vos liens qui se trouvent sur d’autres sites internet. Avoir des backlinks contribue à votre référencement, à condition d’être référencés par des sites web de qualité, et qui sont relativement dans le même domaine que vous.

En effet, plus vous êtes connu, plus Google vous considère comme un bon site à référencer.

Les outils d’analyse de backlinks vous permettent de connaître les sites qui ont un lien pointant vers le vôtre et donnent également des informations sur la réputation de ces sites.

Ces outils vous permettent également d’observer vos concurrents et de relever les sites qui les réfèrent.

Je vous cite les plus utilisés et les plus fiables qui sont Majestic, Ahrefs, SEMrush, Link Explorer, Open Link Profiler et Rank Signals.

C. Les outils Google

Google étant le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde, il a développé ses propres outils qui vous aideront dans divers aspects de votre référencement.

L’intérêt d’utiliser les outils de Google se trouve dans le fait qu’il s’agit des propres produits du principal moteur de recherche sur lequel vous cherchez à être référencé.

Les outils proposés vont de l’analyse de mots clés à la classification d’un site internet ou à un audit du référencement.

Parmi les plus utilisés, il y a Google Adwords, Google Trends, Google Search Console et Google Analytics.

L’on ne peut citer l’éventail existant de tous les outils d’aide au référencement naturel. Si vous débutez, je vous conseille de commencer par faire bon usage du plugin Yoast SEO, qui regroupe déjà beaucoup de fonctionnalités en termes de référencement.

V – Choisir entre référencement naturel et référencement payant

Vous l’aurez compris, le référencement naturel ou SEO vous permet de positionner votre site en première page de Google, grâce à différentes techniques.

Le référencement payant qu’on appelle également liens sponsorisés, a le même objectif : vous positionner en première page de Google. La différence est que vous devez payer pour que votre site atteigne cette première place.

1. Le référencement naturel

via GIPHY

Le référencement naturel a pour avantage de vous apporter un trafic régulier et durable. En effet, une fois bien référencé, vous maintenez votre positionnement sur Google pendant plusieurs mois, sauf en cas de pénalité.

Le SEO permet également à votre site de refléter une bonne image au niveau de vos visiteurs. Un site bien positionné naturellement, est un site de qualité, et forcément de confiance. Cette image est importante d’autant plus que rares sont les internautes qui cherchent des sites web au-delà de la deuxième page de Google.

En ce qui concerne le coût financier, le référencement naturel est peu coûteux, mais demande de la technique et beaucoup de temps, que ce soit pour optimiser votre site ou pour que Google indexe votre site.

Le référencement naturel constitue une stratégie à long terme pour votre site web.

2. Le référencement payant

via GIPHY

Le référencement payant, contrairement au référencement naturel, a pour avantage de positionner votre site en haut des moteurs de recherche de façon immédiate. Vous achetez un ou plusieurs mots-clés, lorsque ces mots-clés sont recherchés sur Google, votre site apparaîtra en première position.

La durée du positionnement dans le référencement payant dépend du temps alloué à la publicité. Une fois que vous arrêtez votre campagne, vous perdez votre place de première position de façon immédiate.

Le référencement payant exige que vous y allouiez un budget. Le coût est variable et est défini selon que vous souhaitiez payer à chaque clic de votre lien, à chaque conversion ou selon le nombre d’affichages de vos annonces. Plus il y a une forte concurrence sur vos principaux mots-clés, plus votre budget sera élevé. Toutefois, vous avez l’avantage de suivre et d’avoir une maîtrise de votre retour sur investissement.

Le référencement payant est conseillé pour une recherche de résultats à court terme.

A titre d’exemple, un résultat à court terme peut être une promotion ponctuelle pour vos produits. Si vous vendez des produits pour Halloween, vous pouvez faire une publicité sur les mots clés relatifs à vos produits et à Halloween, pour une durée courte relative à l’évènement.

Vous pouvez également utiliser le référencement payant pour vous lancer pendant les premiers mois de votre site, le temps que le référencement naturel se mette en place.

Le choix entre les 2 types de référencement va dépendre de vos objectifs.

  • Pour un résultat à long et moyen terme, privilégiez le référencement naturel.
  • Pour un résultat à court terme, optez pour le référencement payant.

Je vous conseille de passer absolument par un référencement naturel, garantie d’un trafic régulier et efficace sur le long terme, tout en utilisant le référencement payant de temps à autre, mais uniquement à titre ponctuel.

L’inconvénient de payer pour du référencement, c’est qu’une fois que vous arrêtez de payer, vous perdez votre place sur Google, d’où l’intérêt d’avoir absolument un référencement naturel.

VI – En conclusion

Privilégiez un référencement naturel pour établir une efficacité sur le long terme, et gardez le référencement payant pour des évènements ponctuels.

Bien que chronophage et relativement technique, de nombreux outils peuvent vous aider dans votre référencement naturel, le plugin Yoast SEO étant celui que je recommande le plus.

Enfin, pour apparaître dans la première page de Google, n’oubliez pas qu’un site bien structuré est aussi important pour le SEO qu’un contenu bien rédigé et optimisé.

via GIPHY

Pin It on Pinterest

Shares